Les huiles essentielles sont de plus en plus à la mode. Chez Family Self Care, nous nous en réjouissons, mais nous constatons que cet effet de mode n’est pas toujours heureux. De nombreux utilisateurs se stockent en dizaines de flacons sans avoir le temps ni les connaissances pour utiliser les huiles essentielles sans risques.  Nous souhaitons vous proposer une approche différente de ces produits naturels : raisonnée et écologique.

Des huiles essentielles pour tout, partout

L’utilisation des huiles essentielles est de plus en plus commune. Nous avons tous entendu parler de ces extraits aux milles vertus au moins une fois. En effet, la diversité des plantes aromatiques dans le monde et la variété de leurs usages les rendent incontournables.

Dans les produits de cosmétique naturelle, on trouve de plus en plus souvent des huiles essentielles, pour leurs vertus sur la peau et les cheveux. Comme elles permettent d’améliorer la qualité de l’air, vous en découvrirez peut-être dans des mélanges à diffuser intitulés “Air pur” ou “Intérieur frais”, dans votre magasin de décoration. On les retrouve même dans nos assiettes : les arômes naturels de citron ou d’orange sont bien souvent les huiles essentielles extraites de ces plantes.

Bien entendu, elles peuvent également s’utiliser pour la santé. En entrant dans une pharmacie, vous apercevrez dans les rayons de nombreux produits aux huiles essentielles. Pastilles, gélules, baumes, crèmes, spray nasaux … La liste est longue. Trop longue ?

Surconsommation en version naturelle

Les produits d’aromathérapie vendus en pharmacie sont destinés à un usage unique. Vous pouvez acheter un gel pour les muscles tendus ou un roll-on pour les maux de tête. Et chacun de ces produits contient des dizaines d’huiles essentielles pour cet usage spécifique.

Le nombre est même devenu un argument de vente. A l’heure où les jeunes marques de cosmétique se targuent d’avoir les listes d’ingrédients les plus courtes du marché, le monde de l’aromathérapie se positionne différemment. Il semblerait qu’une crème “aux 25 huiles essentielles” se vende mieux que son équivalent n’en contenant que 10 …

Cet engouement excessif pour le dernier produit naturel en vogue ne concerne pas que les professionnels qui fabriquent les produits. Les consommateurs, eux-aussi, peuvent céder à cette tendance. Au début de la pandémie de Covid-19, les stocks d’huile essentielle de ravintsara ont été dévalisés, créant une réelle pénurie. Le ravintsara est un antiviral efficace, certes, mais l’approche raisonnée aurait plutôt été de l’utiliser en petite quantité de manière régulière et préventive.

L’univers du Do-It-Yourself ne fait pas exception. Les blogs proposent des recettes de cosmétique maison avec des listes ingrédients longues comme le bras, notamment en ce qui concerne les huiles essentielles. Pour un usage ménager, on y lit parfois des articles préconisant de vider un flacon entier d’huile essentielle pour parfumer une bouteille de lessive DIY. Habitué aux parfums de synthèse, le lecteur débutant ne comprendra pas que l’odeur ne tienne pas sur son linge et sera tenté d’en ajouter encore plus.

Les huiles essentielles : moins mais mieux

Pour une approche plus eco-friendly, Family Self Care vous propose de changer de paradigme : utiliser moins d’huiles essentielles mais mieux. Et pour être précis, moins, c’est 8 en tout et pour tout.

Chaque huile essentielle contient de multiples principes actifs et bénéficie d’un grand nombre de propriétés. L’huile essentielle de petit grain bigarade est par exemple antalgique, antibactérienne, anti-inflammatoire, apaisante, cicatrisante, sédative et spasmolytique. On peut donc l’utiliser dans de nombreuses situations différentes.

Un petit nombre d’huiles essentielles bien choisies permet ainsi de couvrir une grande variété d’usages. Notre comité d’experts en médecine, pharmacie et aromathérapie, sous la responsabilité du Dr Provenzano, a revu la littérature scientifique et a sélectionné 8 huiles selon leurs propriétés et leur complémentarité. Nous avons pensé cette sélection pour qu’elle puisse répondre à vos besoins sur plusieurs thématiques, allant du confort respiratoire aux soins des cheveux.

L’application SelfCare1® peut générer des centaines de synergies différentes avec seulement 8 huiles. Elle sélectionne le nombre exact d’huiles nécessaires pour répondre à votre requête : pas plus, pas moins. Ainsi, elle pourra vous proposer l’huile essentielle de petit grain bigarade aussi bien pour un ventre apaisé que pour une peau tonifiée.

Une consommation plus sécurisée avec SelfCare1®

La surconsommation des huiles essentielles a un enjeu sur la santé. Pour éviter les risques d’allergies ou de surdosage, il est important de respecter certains taux de dilution. L’utilisation sécurisée des extraits naturels étant au cœur de notre promesse, nous avons développé une technologie innovante afin que votre robot SelfCare1® dose les huiles très précisément.

Nous nous assurons également que la synergie soit adaptée à votre profil ou à celui de vos proches. Lors de la conception du mélange, l’application prend en compte vos contre-indications et les huiles que vous avez choisies d’exclure. De plus, lors de la sélection des 8 huiles, notre choix s’est porté sur des huiles bien tolérées, dont plusieurs adaptées aux enfants. Nous avons tout de même prévu des alternatives si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas utiliser une huile en particulier, quelle qu’en soit la raison.

La surconsommation d’extraits naturels a aussi un impact sur l’environnement. Comme pour le reste, une utilisation écologique des huiles essentielles est une utilisation sans excès. SelfCare1® vous accompagne vers une utilisation raisonnée, car les programmes sont optimisés pour ne gaspiller aucune huile. Vous pouvez même effectuer le suivi de votre consommation, directement depuis l’application.

Rappelez-vous : cet article, comme le bien-être, mérite d’être partagé avec vos amis et vos proches.

 

Références

Ouvrages :

  • Aromathérapie, Dominique Baudoux, Dunod, 2017
  • Le grand guide des huiles essentielles, Fabienne Millet, Marabout, 2015
×